La moitié des Français estime l'épargne immobilière comme le produit retraite par excellence

le
4

Le groupe Périal publie les résultats de son 1er baromètre annuel de « L’épargne immobilière». Une fois bien informés, les épargnants estiment que l'immobilier papier répond à leurs attentes attente voire les jugent comme le produit retraite par excellence.

Les Français se placent parmi les premiers épargnants d’Europe avec un taux d'épargne de près de 16 %. D'après les résultats de l'étude menée par Périal 95% des Français estiment adopter une attitude prudente ou équilibrée lorsqu’ils placent de l’argent et 53% d’entre eux placent la sécurité du placement comme le 1er critère en matière d’épargne. Malgré tout, ils ont le sentiment (43%) d’être mal informés alors qu'ils jugent (93%) l'épargne indispensable pour préparer sa retraite.

Bien qu’un peu plus de la moitié des Français déclarent connaître l’épargne immobilière (52%), juste 31% d’entre eux connaissent réellement les différentes formes de l’épargne immobilière comme les SCPI, OPCI ou les foncières. Surtout, seuls 3% déclarent posséder ce type de produits.

Toutefois « une fois ses avantages présentés, l’épargne immobilière reçoit un accueil plutôt positif ». 52 % des Français lui attribuent alors une note d’intérêt supérieure ou égale à 6/10 en particulier chez les jeunes de moins de 35 ans et les Français les plus aisés (62%). Plus intéressant, Périal indique qu’après en avoir détaillé les caractéristiques, l’intention de réallocation d’une partie de l’épargne vers l’immobilier papier « est multipliée par 14, preuve de son intérêt, une fois qu’il est connu et compris ». Les atouts mis en avant sont le couple sécurité (44%) et rentabilité (34%).

Au final, l’épargne immobilière est perçue par la majorité des Français comme une synthèse de l’immobilier et de l’épargne. D'ailleurs ils sont 50% à juger qu'elle est le produit retraite par excellence. Raison pour laquelle, elle apparaît en bonne adéquation avec leurs attentes : disposer d’une épargne de sécurité (73%) et préparer sa retraite (51%).

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • brinon1 le samedi 5 déc 2015 à 07:41

    avec une taxation MAX qui fait saliver Bercy...

  • dgui2 le vendredi 4 déc 2015 à 18:47

    Perso, je ne suis absolument pas conseiller en patrimoine mais j'ai débuté en 1989 dans le domaine des SCPI. J'ai pris soin de bien étudier la question pour choisir les meilleures. Et franchement, c'est bien le meilleur placement que j'ai fait de toute ma vie. Je l'ai conseillé aussi à beaucoup de mes amis et jusqu'ici, je n'en ai eu QUE DES REMERCIEMENTS...... (NB: Et là, c'est vraiment du VECU)

  • mlemonn4 le vendredi 4 déc 2015 à 17:33

    S'ils le font, surtout qu'ils ne le fassent pas dans des SCPI car tout est beau à l'entrée mais à la sortie, ce n'est plus la même chansonnette et là, les banskters vous racquettent ca r, au final ils sont juges et partie car ils animent le marché gris du marché secondaire! autant dire que les prix en acs de vente ne sont pas les prix de cotation de vos parts !

  • faites_c le vendredi 4 déc 2015 à 17:17

    "D'ailleurs ils sont 50% à juger qu'elle est le produit retraite par excellence." et Péril d'ajouter "et 100% de nos conseillers tentent de vendre des produits immobiliers par tous les moyens possibles et imaginables". Il est totalement inconcevable que le premier produit proposé par un un conseiller en patrimoine soit un investissement immobilier qui est de loin celui qui apporte le plus d'emmer des par rapport à son rendement financier