La moitié des clients des banques utilisent les FinTech, selon le World FinTech Report 2017

le
1

(AOF) - Selon la première édition du World FinTech Report (WFTR) publiée par Capgemini et LinkedIn, en collaboration avec l'Efma, les FinTech ont le vent en poupe auprès d'une clientèle jeune, technophile et aisée. Elles sont particulièrement prisées dans les marchés émergents, la Chine et l'Inde étant en tête, avec plus de 75% d'utilisateurs de services proposés par les FinTech, talonnées par les Emirats arabes unis et Hong Kong.

Les FinTech s'imposent notamment dans la gestion des investissements, avec 17,4% de clients exclusifs et 27,4% de clients mixtes qui font appel à elles en complément des services fournis par leurs établissements bancaires traditionnels. Les FinTech étant souvent positionnées sur des marchés de niche, on constate que de nombreux clients (46,2%) font appel à plus de trois FinTech différentes.

Toutefois, seuls 23,6% des clients font confiance à leur prestataire FinTech, contre 36,6% pour les établissements traditionnels. Les établissements financiers classiques gardent en effet une longueur d'avance en termes de protection contre la fraude, de qualité du service et de transparence.

Selon le WFTR, les établissements traditionnels adoptent des stratégies de plus en plus variées en réponse aux FinTech. La plupart d'entre eux (60%) voient désormais les FinTech comme des partenaires potentiels, tandis qu'une proportion similaire (59,2%) développe activement leurs capacités internes. Outre le partenariat et le développement de capacités en interne, les dirigeants explorent également d'autres modèles : investissement dans les FinTech (38%), partenariat avec des organismes de formation (34,3%), création d'accélérateurs (29,6%) ou encore acquisition de FinTech (18,6%).

Nombreux sont les établissements traditionnels qui investissement de manière prioritaire dans les technologies qui permettent de rationaliser leurs opérations et d'en accroître l'efficacité pour délivrer une meilleure expérience client au quotidien. Près de 90% des dirigeants se concentrent principalement sur le Big Data et l'analytique, 55,8% sur l'Internet des Objets (IdO), 54,7% sur la blockchain, 52,3% sur l'automatisation robotique des processus et 50% sur les technologies API ouvertes.

La technologie blockchain, sur laquelle repose la monnaie virtuelle Bitcoin, est de plus en plus présente dans le secteur des services financiers. Elle compte de nombreuses applications, notamment la transmission sécurisée d'informations digitales, la gestion d'identité et les programmes de fidélité.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.

Avertissement

Une erreur est survenue, merci de re-essayer ultérieurement.