La moitié des Brésiliens opposés aux JO qu'ils jugent trop chers

le
0
    RIO DE JANEIRO, 19 juillet (Reuters) - La moitié des 
Brésiliens se disent hostiles aux Jeux olympiques, qui 
commencent dans moins de trois semaines, d'après un sondage 
publié mardi. 
    Cela représente le double du pourcentage de ceux qui s'y 
disaient opposés lors du même sondage réalisé en 2013. 
    L'enquête de l'institut Datafolha, qui a interrogé 2.792 
personnes dans tout le Brésil les 14 et 15 juillet, montre que 
63% des Brésiliens pensent que les Jeux olympiques coûteront 
plus d'argent qu'ils n'en rapporteront, contre 38% il y a trois 
ans. 
    La facture des JO devrait s'élever à 40 milliards de real 
(11 milliards d'euros) alors que le Brésil entre dans sa 
deuxième année de récession et fait face à un chômage important. 
    L'Etat de Rio est l'un des plus endettés du Brésil. Son 
gouverneur a décrété en juin l'état d'urgence financière, 
réclamant à l'Etat brésilien des fonds fédéraux pour l'aider à 
assumer la continuité des services publics pendant les Jeux 
olympiques, qui débuteront le 5 août.   
      
 
 (Brad Brooks, Laura Martin pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant