La moindre taxation du diesel coûte 7 milliards par an

le
2
Dans un rapport publié par Libération , la Cour des comptes dénonce l'écart de taxation entre l'essence et le gazole. Selon elle, la politique de la France en la matière répond à «un souci de préserver des secteurs». » La fiscalité verte risque d'attendre 2014

Voilà un rapport qui tombe à pic pour le gouvernement, qui envisage de taxer davantage le diesel pour augmenter ses recettes. La Cour des comptes dénonce l'écart de taxation entre l'essence (60 centimes d'euro par litre) et le gazole (42 centimes). Une différence qui, selon la haute juridiction financière, a représenté un manque à gagner fiscal de 6,9 milliards d'euros pour l'État en 2011.

Le rapport, dévoilé ce vendredi par Libération , affirme que la politique fiscale sur l'énergie «répond davantage au souci de préserver certains secteurs d'activité qu'à des objectifs environnementaux». «Les dépenses de l'État ne contribuent pas à favoriser la transition énergétique», expliquent les ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • satsouma le vendredi 1 mar 2013 à 10:40

    Augmenter le prix du diésel reviendrait à augmenter également le coût des transports alimentaires et tout ce qui touche à l'industrie donc une sévère augmentation pour le portefeuille de la ménagère alors cela mérite d'y réfléchir à deux fois.

  • derastea le vendredi 1 mar 2013 à 10:31

    lORSQUE L4ON A PAS DE COURAGE POLITIQUE, ON FAIT FAIRE CE GENRE D'ANNONCE PAR LA COUR DES COMPTES, COMME CELA, C'EST PAS MOI, C'EST UNE MESURE DE JUSTICE. PLUTOT QUE D'ALLER VOIR CES COPAINS DANS LES REGIONS ET LEURS DIRE QU'ILs ARRETEnt LEURs TRAINS DE VIE DISPENDIEUSE. ON PRENDS LE PEUPLE POUR UN C ON ET JE ME DEMANDE SI ILS N'ONT PAS RAISON.