La mode à l'heure de l'essayage virtuel

le
0
Cabine virtuelle pour essayage à distance ! Fitle, la star-up française leader de l'essayage en ligne, mise sur le développelment du e-shopping. 
Cabine virtuelle pour essayage à distance ! Fitle, la star-up française leader de l'essayage en ligne, mise sur le développelment du e-shopping. 

Environ 5,5 milliards d'euros. C'est ce qu'a représenté en 2015 le marché de la mode en ligne. En plein boom, ce secteur peut se targuer d'avoir la croissance la plus rapide et d'être le deuxième en terme d'importance, derrière celui de l'électronique.

Des retours ruineux

Mais une difficulté vient encore et toujours parasiter ces bons résultats : les retours. Cela peut paraître anecdotique, mais les professionnels du secteur estiment qu'un achat sur quatre est retourné suite à une erreur de taille. Pénible pour le client, l'expérience du retour tourne carrément au cauchemar pour les sites Web, contraints d'y consacrer plusieurs millions d'euros par an. Pourquoi ? Parce qu'il faut payer les frais d'envoi et de retour, gérer de la marchandise qui n'est souvent plus exploitable, sans parler des ventes perdues et des clients mécontents. À l'origine du problème : l'impossibilité pour l'internaute d'essayer un vêtement avant de l'acheter en ligne. On comprend mieux pourquoi une armée de start-ups s'attelle au développement de l'essayage 2.0.

Se vêtir à distance

Certaines, comme TrueFit, privilégient la récolte et l'analyse d'information sur les tailles, pour mieux conseiller les consommateurs. D'autres mettent au point des cabines d'essayage virtuelles qui reproduisent la morphologie des clients et montrent l'allure qu'ils auront dans le vêtement sélectionné. C'est notamment le cas de Metail...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant