La mission de l'UE en Centrafrique prorogée de trois mois

le
0

BRUXELLES, 30 septembre (Reuters) - Les diplomates de l'Union européenne se sont entendus sur le principe d'une prorogation de trois mois du mandat de la force de maintien de la paix de l'UE en République centrafricaine, ont déclaré mardi des diplomates en poste à Bruxelles. La décision de prolonger la mission jusqu'à la mi-mars 2015 a été prise lors d'une réunion de diplomates dans le cadre du Comité politique et de sécurité (CoPS) de l'UE. Elle doit encore être confirmée au niveau ministériel, ce qui sera sans doute fait lors de la prochaine réunion des ministres des Affaires étrangères de l'UE, le 20 octobre. La France a dépêché à partir de la fin 2013 2.000 hommes en Centrafrique dans le cadre de l'opération Sangaris pour tenter de rétablir le calme après des pillages et des tueries entre ex-rebelles musulmans de la Séléka et miliciens chrétiens "anti-balaka". Les soldats français sont venus appuyer les 6.000 militaires de l'Union africaine déjà déployés pour tenter de ramener la paix. En réponse à des appels du président François Hollande en faveur d'un appui européen, l'UE est convenue en janvier dernier d'envoyer elle aussi une force de maintien de la paix de 850 soldats. Initialement, le mandat de cette force expirait à la mi-décembre. (Adrian Croft; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant