La mise en oeuvre des sanctions de l'UE contre Moscou retardée

le
0

BRUXELLES, 8 septembre (Reuters) - La mise en oeuvre de nouvelles sanctions européennes contre la Russie est retardée par des discussions portant sur les conditions de la levée de ces mesures de rétorsion, a-t-on appris lundi de sources diplomatiques. Les ambassadeurs des pays membres doivent se réunir à 18h00 (16h00 GMT) à Bruxelles pour décider si ces sanctions - dont le principe a été adopté vendredi - doivent être appliquées puis suspendues si le cessez-le-feu en Ukraine est respecté, ou si elles ne doivent pas être appliquées du tout à ce stade. A la mi-journée, la Commission européenne a annoncé que les Etats membres allaient appliquer ces nouvelles sanctions ce lundi via une procédure écrite. Mais de nombreux pays opposés à de nouvelles mesures punitives contre la Russie, accusée d'avoir envoyé des troupes en territoire ukrainien, voient dans cette procédure une occasion de bloquer la mise en oeuvre des sanctions. (Jan Strupczewski; Jean-Stéphane Brosse pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant