La ministre suédoise des Affaires étrangères visée par une enquête

le
2
    STOCKHOLM, 19 janvier (Reuters) - Le ministère public va 
ouvrir une enquête préliminaire pour déterminer si le contrat de 
location conclu pour un appartement par la ministre des Affaires 
étrangères Margot Wallstrom avec un syndicat constitue une forme 
de pot-de-vin, a fait savoir mardi la justice. 
    La ministre a loué un appartement à Stockholm dans un 
immeuble appartenant au syndicat Kommunal, à partir d'avril 
dernier. Ministre populaire dans l'opinion, Wallstrom est l'une 
des personnalités politiques les plus controversées en Suède en 
raison de ses critiques publiques envers Israël. 
    "Je n'ai rien à dissimuler et il est bon que les choses 
soient exposées au grand jour. Je continue à faire mon travail", 
a déclaré à la ministre dans un communiqué adressé à l'agence de 
presse suédoise TT. 
     
     
 
 (Sven Nordenstam etJohan Ahlander; Eric Faye pour le service 
français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M9244933 le mardi 19 jan 2016 à 14:26

    Indice de corruption selon Transparency International: Suède 4 ème meilleur position avec 87 points, France 27 ème avec 69 points.

  • M7097610 le mardi 19 jan 2016 à 12:26

    il n'est pas bon de s'attaquer à qui on sait ... BHL veille