La ministre sud-coréenne de la Culture arrêtée

le
0
    SEOUL, 21 janvier (Reuters) - La ministre sud-coréenne de la 
Culture, Cho Yoon-sun, a été arrêtée samedi dans le cadre de 
l'enquête pour corruption qui a conduit à la suspension de la 
présidente Park Geun-hye, a annoncé la justice sud-coréenne.  
    Cho Yoon-sun, accusée d'avoir établi une "liste noire" 
d'artistes et écrivains critiques de la présidente, est la 
première ministre en exercice à être interpellée dans le cadre 
de l'enquête, a annoncé l'équipe du procureur spécial qui la 
dirige. 
    La ministre a proposé de démissionner, rapporte l'agence 
Yonhap, qui précise que le Premier ministre Hwang Kyo-ahn, qui 
assure l'intérim en attendant la décision de la Cour 
constitutionnelle sur la destitution de Park, accepterait sa 
démission rapidement. 
    Le bureau du procureur spécial avait demandé mercredi aux 
tribunaux d'émettre un mandat d'arrêt à l'égard de la ministre 
ainsi que de l'ancien chef du cabinet présidentiel, suspectés 
d'abus de pouvoir et de parjure. Le second, Kim Ki-choon, a 
également été interpellé. 
     
 
 (Ju-min Park; Julie Carriat pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant