La ministre britannique de l'Intérieur critique Whatsapp

le
0
    LONDRES, 26 mars (Reuters) - La ministre britannique de 
l'Intérieur, Amber Rudd, a critiqué dimanche les services 
cryptés de téléphonie mobile comme l'application Whatsapp 
qu'elle accuse de faciliter les communications entre terroristes 
après l'attentat commis à Londres mercredi. 
    La presse britannique a révélé que peu de temps avant de 
mener son attaque à la voiture bélier, qui a fait quatre morts 
cette semaine dans le centre de Londres, le terroriste Khalid 
Masood avait envoyé un message chiffré via Whatsapp. 
    "Mon point de vue est que cela est totalement inacceptable. 
Il ne devrait exister aucun endroit pour que les terroristes se 
cachent", a déclaré Amber Rudd à la BBC. 
    "Nous devons nous assurer que des sociétés comme Whatsapp, 
et il y en a plein d'autres comme ça, ne puissent pas offrir un 
lieu secret sur lequel les terroristes peuvent communiquer les 
uns avec les autres", a-t-elle ajouté. 
    "Nous devons nous assurer que nos services de renseignement 
ont la possibilité d'intervenir dans des situations comme le 
chiffrage de Whatsapp", a-t-elle encore dit. 
    La police britannique a annoncé vendredi avoir procédé à 
deux nouvelles arrestations dans l'enquête sur l'attaque de 
mercredi dont la responsabilité a été revendiquée par le groupe 
Etat islamique (EI). 
     
     
     
     
 
 (Elizabeth Piper; Pierre Sérisier pour le service français) 
 
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant