La mine de Grasberg menacée par une nouvelle grève

le
0
(Commodesk) La reprise progressive du travail dans la mine indonésienne de cuivre et d'or de Grasberg, en Indonésie, pourrait être interrompue dès samedi. Les syndicats réclament le versement des salaires non payés pendant les trois mois de grève, comme le prévoit la loi indonésienne, a indiqué la presse locale.

Quelque 8.000 mineurs sur les 23.000 du site, exploité par l'américain Freeport-McMoran, étaient en grève depuis le 15 septembre pour obtenir des augmentations de salaires. Un accord avait été conclu mi-décembre et les activités ont peu à peu repris cette semaine, bien qu'elles aient été retardées par un nouveau conflit, à la suite du licenciement de travailleurs grévistes par un sous-traitant de Freeport.
Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant