La mine d'uranium de Wiluna attendra

le
0

Commodesk - Toro Energy devra patienter encore quelques mois avant de pouvoir développer son projet de mine d'uranium de Wiluna, en Australie-Occidentale.

Le ministère australien de l'Environnement et du Développement durable devait initialement rendre son verdict avant la fin de l'année. Mais il réclame désormais plus d'informations sur des aspects spécifiques du projet, et prendra finalement sa décision d'ici au 31 mars 2013.

Le ministère de l'Environnement de l'Etat d'Australie-Occidentale avait quand à lui donné son aval le 10 octobre dernier.

Wiluna, détenu à 100% par Toro Energy, comprend deux gisements d'uranium et devrait traiter 1,3 million de tonne de minerai par an, pour une production évaluée à 820 tonnes de concentré d'oxyde d'uranium. La construction de la mine est contestée localement, pour des raisons environnementale mais également car elle se trouve à proximité de territoires aborigènes.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant