La méthode No dealing Desk sur le Forex

le
0

Sur le Forex, il est possible de passer par un broker Dealing Desk ou No Dealing Desk. Dans ce dernier cas, les ordres du trader sont directement passés à travers le marché interbancaire.

Broker No Dealing desk

Les traders investissant sur le marché des devises peuvent passer par un broker Dealing Desk, aussi appelé market makers, ou par un No Dealing Desk. Dans ce dernier cas de figure, le broker a pour mission de passer directement les ordres imposés par les traders, par le biais du marché interbancaire. Les brokers no Dealing Desk sont ainsi chargés d'acheter ou vendre en temps réel, selon la stratégie du trader. Pour cela, ils passent par un ou plusieurs établissements bancaires avec lesquels ils ont l'habitude de travailler.

Les deux types de No Dealing desk

On peut distinguer deux types de No Dealing Desk : les Straight Through Processing (STP), qui passent les ordres et se rémunèrent avec les spreads, c'est-à-dire la différence entre l'offre et la demande sur le marché des devises. Le second type est l'Electronic Communications Network, qui se rémunère sur une petite commission supplémentaire.

Les avantages et inconvénients

Le broker No Dealing Desk agit dans la transparence, puisqu'il passe fidèlement les ordres qui lui sont demandés. On évite ainsi le conflit d'intérêts. En outre, les prix d'achat et de vente sont compétitifs, car ils viennent d'un large choix de fournisseurs de liquidités.

La faiblesse est qu'une commission est généralement demandée pour chaque ordre exécuté. Un délai peut aussi exister, entre le passage d'ordre et son exécution.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant