La méthode Macron pour déminer la contestation sociale

le
1
La méthode Macron pour déminer la contestation sociale
La méthode Macron pour déminer la contestation sociale

Une manif ? Quelle manif ? Tandis que les fonctionnaires battaient le pavé, mardi, Emmanuel Macron parlait Europe à Francfort. «Vous avez vu la mobilisation ? C'est hyper faible», minorait-on au sommet de l'Etat. Le président de la République avait comme enjambé la grève des fonctionnaires, dès lundi. Recevant les députés LREM de la commission des Affaires sociales à l'Elysée, à la veille du mouvement, il s'était contenté de leur recommander d'« être toujours attentifs et à l'écoute des manifestations ». « Il n'a pas à commenter l'actualité, il est président », défend un proche.

 

Devant ses troupes, Macron a surtout préféré vanter les mérites du budget 2018, « un budget en faveur du travail, du pouvoir d'achat ». Et s'attarder sur les chantiers à venir : la réforme des retraites, de l'assurance chômage, de la formation professionnelle, ou encore « la stratégie » de lutte contre la pauvreté qui doit être dévoilée en début de semaine prochaine et qui pourrait notamment permettre de nouveaux gestes en direction des familles monoparentales. De quoi mettre l'accent sur le volet « protéger » du diptyque présidentiel, soit la jambe gauche du programme... « Il a refait le programme pour remonter le moral des troupes, rapporte-t-on. Le message c'était : Je sais où je vais. »

 

LIRE AUSSI

> Les fonctionnaires marchent, l'Elysée garde le tempo

 

Et pourtant... Fonctionnaires, policiers, retraités, agriculteurs, professions de santé, étudiants : les mécontentements s'accumulent. Oui, mais « ils ne s'agrègent pas », veut croire un pilier de la majorité. « Pourquoi la convergence des luttes ne marche pas ? Parce qu'il n'y a pas de dénominateur commun », analyse le même. De quoi dérouler tranquillement le train continu des réformes ? Au sein de la majorité, certains sonnent l'alerte dans ce « contexte de grogne sociale » qui pourrait mettre en péril la poursuite des ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • aerosp il y a 5 mois

    La méthode macron est de donner l'ordre à tous les médias de ne parler que de la Catalogne