La météo clémente pèse sur la consommation des ménages

le
5
LA MÉTÉO CLÉMENTE PÈSE SUR LA CONSOMMATION DES MÉNAGES
LA MÉTÉO CLÉMENTE PÈSE SUR LA CONSOMMATION DES MÉNAGES

PARIS (Reuters) - La consommation des ménages français en biens a chuté de 0,9% en octobre sous l'effet du seul recul des dépenses en énergie lié aux températures nettement plus élevées que les normales saisonnières, selon les données publiées vendredi par l'Insee.

L'institut a dans le même temps revu à -0,5%, contre -0,8% en première estimation, le chiffre de la consommation pour septembre.

Les économistes interrogés par Reuters attendaient en moyenne un indicateur en hausse de 0,3% en octobre.

Selon l'Insee, les dépenses en énergie, qui avaient déjà reculé de 0,5% en septembre, se sont contractées de 6% le mois dernier pour tomber à un plus bas depuis novembre 1997, une évolution due pour l'essentiel à la facture de chauffage en raison du temps particulièrement doux.

Les dépenses des ménages en produits manufacturés sont pour leur part restées quasi stables sur le mois (+0,1% après -0,5% en septembre).

La consommation de biens durables est elle aussi restée inchangée, avec une légère hausse pour l'automobile (+0,2%) comme pour les équipements du logement (+0,1%). Après leur chute de septembre (-7,7%), les dépenses de textile-cuir ont rebondi de 3,4% et la consommation de produits alimentaires s'est effritée de 0,1%.

(Yann Le Guernigou)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • 11246605 le vendredi 28 nov 2014 à 10:09

    C'est la météo qui fait baisser la consommation ou le racket de Bercy pour approvisionner le déficit croissant ?

  • Mig737 le vendredi 28 nov 2014 à 09:57

    Oui et bien heureusement que la météo aide les ménages elle!

  • M9435767 le vendredi 28 nov 2014 à 09:37

    Oui, et vu les températures du mois de novembre on peut s'attendre à une forte baisse pour novembre, sans compter que les ménages ajustent leurs consommations d'énergie à leurs budgets

  • M547654 le vendredi 28 nov 2014 à 09:30

    Pitoyable article. Tu as tout a fait raison faites_c.Ils présentent un truc bien comme mauvais.

  • faites_c le vendredi 28 nov 2014 à 09:19

    "La météo clémente pèse sur la consommation des ménages"!!! Non pas sur la consommation mais sur les dépenses et uniquement parce que le prix de vente de l'énergie a diminué et que le besoin en énergie a été plus faible pour des raisons de météo clémente!