La "Métamorphose" de Kafka adaptée sur les planches de Strasbourg

le
0
All Rights Reserved
All Rights Reserved

(AFP) - Représenter "La Métamorphose" à travers le regard des autres, tel est le pari de l'adaptation librement inspirée de la nouvelle de Franz Kafka créée au Théâtre national de Strasbourg (TNS), avant une tournée en France.

L'histoire est similaire à celle publiée par l'écrivain tchèque en 1912: un matin, le représentant de commerce Gregor Samsa se réveille métamorphosé en une étrange créature, mi-homme mi-animal, que sa famille rejette progressivement.

Mais plutôt que de représenter le "monstrueux insecte" que décrit Kafka dans sa nouvelle, le metteur en scène Sylvain Maurice fait le pari d'offrir au spectateur différentes grilles de lecture.

Humain ou alien ? Sylvain Maurice ne tranche pas mais ouvre plusieurs pistes.

Dans ce huis-clos d'une heure, au décor sombre et épuré, les pensées de Gregor nous échappent mais sa présence est constante.

L'ancien fils prodigue, privé de parole, s'exprime par de longs cris étouffés. Le spectateur ne pénètre dans le personnage que grâce à de courtes séquences vidéo, qui reproduisent sa propre vision.

Qu'importe, après tout, de savoir ce que pense Gregor: la métamorphose principale est avant tout celle de ses proches, angoissés par la présence de ce "parasite" que tous aimeraient voir disparaître.

L'enfer de Gregor ne naît pas de sa nouvelle apparence, mais du jugement des autres.

Co-produit par le Théâtre national de Strasbourg, le spectacle de la compagnie "Titre provisoire" entamera sa tournée en février à Aubervilliers avant de se jouer à Châtenay-Malabry, Besançon, Dieppe, Chevilly-Larue, Sartrouville, Clamart, Saint Brieuc et Dole.

"Métamorphose", mise en scène par Sylvain Maurice, jusqu'au 31 janvier au TNS. Réservations et dates: http://www.tns.fr/fr/saison2012-2013/metamorphose.html

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant