La mésaventure d'une apprentie conductrice

le
0
Nina Belile a passé 118 heures de conduite avant d'obtenir son permis de conduire lors de sa quatrième tentative. La jeune femme raconte son parcours du combattant dans un livre.

Quand elle s'est inscrite dans une auto-école, Nina Belile ne savait pas ce qui l'attendait. La jeune femme, alors âgée de 28 ans, a quelque peu tardé à se lancer dans l'aventure. Deux ans plus tard et quelque 118 heures de conduite au compteur, elle finira par décrocher le précieux sésame. La jeune conductrice préfère aujourd'hui rire de sa mésaventure. Elle choisit de raconter son parcours du combattant dans un livre plein d'autodérision, intitulé Permis de galère: un livre rassurant pour les maudits du volant *.

C'est la fleur au fusil qu'elle se présente en septembre 2009 dans une auto-école de la région parisienne. «Je ne m'étais pas spécialement renseignée à l'époque. Les cours ne me semblaient pas chers et ce n'était pas loin de chez moi», explique aujourd'hui Nina...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant