La mère du petit Bastien mise en examen pour meurtre

le
0
Le garçonnet de trois ans est mort, fin novembre, après avoir été placé dans le tambour d'un lave-linge en marche. Le père, inculpé du meurtre, accuse désormais la mère de l'enfant de l'avoir placé dans la machine. Celle-ci clame son innocence.

Rebondissement dans l'affaire du petit Bastien, mort fin novembre après avoir été mis dans un lave-linge en marche. Son père n'est plus le seul mis en examen pour meurtre. Sa mère l'est également. Le Parisien a révélé samedi que le juge d'instruction de Meaux vient de requalifier les accusations pesant sur la jeune femme de 25 ans. Jusqu'à présent, Charlène Cotte était inculpée de non-empêchement de crime et non-assistance à personne en danger. Cette décision de la justice fait suite au revirement du père de Bastien. Christophe Champenois met désormais en cause sa campagne. Selon lui, elle aurait, elle-même, placé le garçonnet dans le tambour de la machine pour le punir de s'être mal comporté à l'école.

Initialement, le trentenaire avait expliqué aux enquêteurs que Bastien était tombé dans les escaliers et que pour le réanimer ses parents, qui sont tous les deux écroués, l'avaient plongé dans sa baignoire en plastique remplie d'eau. L'enfant sans surve

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant