La mère d'une nouvelle secrétaire d'État tacle Manuel Valls

le , mis à jour le
0
Ah, ça, les réformes, il en faut ! juge la mère de Clotilde Valter (photo d'illustration).
Ah, ça, les réformes, il en faut ! juge la mère de Clotilde Valter (photo d'illustration).

La mère de Clotilde Valter était aux anges en apprenant la nomination de sa fille au poste de secrétaire d'État à la Réforme de l'État et à la Simplification. Elle l'a d'ailleurs su grâce à La Voix du Nord

, et non par l'intermédiaire de sa fille, un journaliste du quotidien local l'ayant contactée pour recueillir sa réaction. "Elle a été nommée secrétaire d'État ? Vous m'apprenez la nouvelle !" a lâché, étonnée, Françoise Valter au téléphone.

"Depuis le temps que les socialistes de Roubaix disent qu'elle va finir au gouvernement", se souvient-elle. C'est chose faite. Fondatrice d'une association roubaisienne, Essor Espoir, la mère de Clotilde Valter tresse des lauriers à sa fille, une "bosseuse". Qui en fait presque un peu trop, ce qui a le don d'inquiéter sa mère. "C'est qu'elle se tue au travail ! Elle prend tellement les choses à c?ur. Quand elle faisait ses études, il n'y avait pas moyen de l'extraire de ses bouquins. On l'obligeait à aller prendre l'air, à faire le tour du jardin. Elle le faisait, et encore, en faisant la tête... et avec le nez dans un livre !" relate Françoise Valter.

"Ce n'est pas elle qui va prendre l'avion pour aller voir un match"

Mais, au cours de l'entretien, la mère de l'ancienne députée du Calvados, qui compte parmi les proches de Manuel Valls, va commettre un impair... Vantant la force de travail et la rigueur de sa fille, elle lance : "Ce n'est pas elle qui...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant