La mère d'Alexandre craignait pour sa vie

le
0
L'adolescent, abattu par quatre camarades, avait déjà été frappé par l'un d'entre eux l'an passé. Suite à cette affaire, sa mère avait peur «chaque matin que l'on m'annonce que mon fils est décédé». Avec une vidéo BFMTV

«Je craignais pour la vie de mon fils tous les jours», affirme la mère d'Alexandre, abattu froidement par quatre de ses camarades dans la nuit de dimanche à lundi dans une forêt normande. En juin dernier, le jeune lycéen avait été passé à tabac par l'un de ses futurs meurtriers. L'affaire, portée en justice, avait abouti à un simple rappel à la loi.

«Malheureusement mon fils avait déjà subi des violences l'an passé qui l'avaient laissé pour mort. On n'avait pas trop chargé par respect pour les parents, qui sont des amis», a expliqué devant les journalistes Anna Castado, la mère de la victime. «Depuis la dernière agression, j'avais peur tous les matins que l'on m'annonce que mon fils est décédé», a-t-elle indiqué, en évoquant la «chronique d'une mort annoncée». «J'accuse les parents qui n'ont pas réagi et ne se sont pas occupés de leurs enfants. Ce sont des mineurs mais dans leur tête, ce sont des majeurs», lance-t-elle dans Paris Normandie.

Vid...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant