La mer, nouvel horizon de la politique des transports

le
0
Le ministre des Transports souhaite une politique maritime globale qui permettrait à la France de reprendre le leadership dans la recherche marine, les énergies marines et même dans l'activité portuaire.

Bleu, c'est la couleur choisie par le ministre de Transports pour illustrer sa politique d'ici à 2025. La mer, la grande bleue, personne n'y pense suffisamment en France, estime Frédéric Cuvillier, ministre des Transports mais aussi de la Mer et de la Pêche et ancien maire de Boulogne-sur- mer.

«La France ne se considère pas comme un pays maritime, regrette-t-il. Pourtant notre façade maritime est un atout qu'il faut exploiter en améliorant nos infrastructures. La politique de la mer a été éclatée depuis des années dans différents ministères. Rassembler à nouveau le transport maritime, la pêche, les affaires maritimes permettrait de recréer les leviers politiques».

Sa contribution sur la France en 2025 compte donc deux chapitres distincts: le premi...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant