La mer de Chine, théâtre d'une nouvelle guerre du gaz

le
0
Pékin et Manille se disputent le contrôle d'une zone riche en hydrocarbures.

Une présentatrice de la télévision officielle chinoise a fait un fâcheux lapsus lundi soir. «Nous savons tous que les Philippines font partie intégrante du territoire de la Chine, c'est un fait indiscutable», a-t-elle affirmé. Elle voulait parler de la seule zone contestée du récif de Scarborough. Il n'empêche, la vidéo a fait le tour du Web, galvanisant les nationalistes chinois et affligeant les internautes philippins. Attisant des tensions maritimes qui ne cessent de grandir entre les deux pays.

Cela fait trois semaines que la Chine et les Philippines sont engagées dans un dangereux face-à-face maritime, autour du récif de Scarborough. Un endroit que les Chinois préfèrent désigner par le nom de Huangyan Island. Et qui serait riche en gaz naturel. Tout a commencé le 10 avril, quand les Philippins ont entrepris d'arrêter des pêcheurs chinois dans la zone. Pékin a alors envoyé deux bateaux pour les protéger. Depuis, les deux pays maintiennent sur place des navi

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant