La mémoire d'un bon repas accroît la satiété

le
0
Une expérience astucieuse a montré que des personnes croyant, à tort, avoir beaucoup mangé se sentaient davantage rassasiées. » DOSSIER SPÉCIAL - Équilibre et plaisir, bien manger aujourd'hui

Peut-on réduire ses apports alimentaires juste en imaginant que l'on a très bien mangé? L'idée est audacieuse, mais s'agissant d'une éventuelle stratégie pour lutter contre l'obésité, elle devait être testée.

Des chercheurs anglais viennent de publier leurs résultats la semaine dernière dans la revue PLos One. Jeffrey Brunstorm et ses collègues (université de Bristol) ont offert à 100 volontaires soit une grande (500 ml), soit une petite (300 ml) portion de soupe, au moment du déjeuner. Par un système astucieux de pompage ou de remplissage du bol, les chercheurs ont modifié pendant le repas la quantité de soupe pour chacun des convives, sans qu'ils puissent s'en apercevoir. Les uns mangeant 300 ml en pensant qu'ils en absorbent 500 et vice v...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant