La médecine chinoise entre dans les hôpitaux

le
0
PARIS - L'AP-HP vient de signer un accord avec le ministère de la Santé chinois : acupuncture, hypnose, ostéopathie, massage complètent la prise en charge au sein des établissements.

Les médecines complémentaires ont désormais leur place dans le saint des saints de la médecine française, l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). Leur développement fait même partie du plan stratégique 2010-2014. Depuis l'an dernier la vénérable institution a créé un centre intégré de médecine chinoise à La Pitié-Salpêtrière. Et la semaine dernière, l'AP-HP a signé un partenariat avec le ministère de la Santé chinois, pour développer des échanges bilatéraux en matière de médecine chinoise. Avec l'objectif clairement affiché de valider les pratiques et produits chinois dans le respect des impératifs d'efficacité et de sécurité qui régissent la médecine occidentale. «Neuf projets de recherche sont en cours au sein de l'AP-HP», explique le Dr Catherine Viens-Bitker, en charge du projet Médecine complémentaires, «C'est le rôle du CHU d'évaluer l'efficacité de ces méde­cines».

L'hypnose est très répandue

Les médecines complémentaires

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant