La Mauritanie veut raffiner son sucre

le
0

Commodesk - Après la création fin 2011 de la Société d'économie mixte Sucre de Mauritanie (SSM), destinée à moderniser son secteur agricole, la Mauritanie passe à la vitesse supérieure, avec un projet de raffinerie.

Le pays se donne pour objectif de transformer localement la moitié du sucre qu'il consomme, d'ici à trois ans (contre 0% aujourd'hui). La construction du complexe agro industriel de production de sucre sera financée conjointement par l'Etat mauritanien et ses bailleurs internationaux, pour un montant total de 340 millions de dollars, avec une alimentation électrique par le barrage de Voum Legleita.

C'est le plus important projet jamais entrepris dans ce pays dans le domaine agroalimentaire, souligne le ministère des Affaires économiques et du Développement. Il a débuté autour de dix hectares de cannes à sucre, qui vont être développés pour parvenir à 600 hectares l'an prochain, et 6.000 hectares d'ici deux ans, en bordure du fleuve Sénégal. Il est aussi porté par le sucrier soudanais Kenana, partenaire de la SSM.

Une usine d'une capacité de 20.000 tonnes serait susceptible de créer 14.000 emplois, directs et indirects, et renforcerait la sécurité alimentaire du pays. Le Trésor mauritanien compte ainsi réduire le coût d'importation de la denrée sucre.

La Mauritanie possédait déjà une raffinerie de fabrication américaine à Nouakchott, datant des années 1980, mais qui servait seulement à l'emballage de sucre importé.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant