La Matmut propose à ses clients un inventaire en ligne de leurs biens

le
1

L'assureur met à disposition de ses assurés le service de la start up CBien, qui permet d'archiver électroniquement photos et factures de meubles, bijoux, et autres appareils high-tech pour être mieux indemnisés en cas de sinistre.

Grâce à la start up CBien, dont elle est actionnaire, la Matmut propose désormais à ses assurés une solution simple pour faire l'inventaire du contenu de leur maison, et conserver au même endroit, dans un espace sécurisé en ligne, les photos et factures de leurs biens. Ce service, accessible depuis ordinateur, tablette ou smartphone, leur permet même d'obtenir, pour les objets ou meubles enregistrés, une estimation de prix, grâce aux données collectées par Cbien sur les places de marché sur Internet.

Les assurés ont ainsi à disposition, en cas d'incendie, de dégâts des eaux ou de vol, tous les justificatifs nécessaires pour prouver l'existence et la valeur des biens endommagés ou disparus. Une condition souvent indispensable pour ne pas être trop déçu par les remboursements de son assureur. Le service Cbien a d'ailleurs été intégré à l'appli Ma Matmut pour faciliter la gestion des sinistres.

Idéal aussi pour l'économie collaborative

Il est présenté aussi comme pratique pour régler une succession, obtenir un devis lors d'un déménagement, faire l'état des lieux d'un logement loué meublé ou même vendre, prêter ou louer un bien sûr un site de petites annonces, avec une juste évaluation de sa valeur. Accessoirement, il a aussi l'avantage de donner à chaque client une idée globale de son patrimoine mobilier... afin qu'il ajuste en conséquence le capital maximal garanti par sa multirisque habitation en cas de gros problème.

Aux titulaires d'un contrat d'habitation Matmut ou AMF Assurances, la mutuelle propose de tester gratuitement l'offre Premium de CBien, qui coûte d'ordinaire près de 30 euros par an (l'offre Découverte est gratuite). Mais seuls les 10.000 premiers inscrits profiteront de ce coup de pouce.

Cette initiative est un nouvel exemple de l'intérêt des assureurs pour les solutions digitales développées par les start up. La Matmut avait notamment déjà lancé l'an dernier une solution connectée pour mesurer le taux d'humidité dans les logements en cas de dégâts des eaux. Baptisée Th2O, elle permet de choisir le meilleur moment pour remettre les lieux en état, et après les travaux, est offerte aux clients pour servir de station météo .

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • faites_c il y a 11 mois

    Et la Matmut permet aussi de choisir un contrat avec un capital mobilier en adéquation avec le mobilier présent? Ou est-ce comme pour les autres assureurs le capital par défaut de 60 000 € même si vous n'avez que 15 000 € de mobilier?