La marine israélienne en alerte

le
0
Deux navires de guerre iraniens sont entrés mardi en Méditerranée après avoir emprunté le canal de Suez.

«Qui sera le patron du Moyen-Orient ?» : telle est la question que posait Sylvan Shalom, le vice-premier ministre israélien, en faisant allusion à l'apparition, mardi, pour la première fois depuis plus de trente ans, de deux bateaux de la marine de guerre iranienne en Méditerranée.

Un patrouilleur et un navire de ravitaillement ont franchi le canal de Suez avec l'autorisation des autorités égyptiennes et se dirigeaient vers les côtes de la Syrie, un autre pays hostile à l'État hébreu. «L'Iran entend ainsi exploiter les révolutions qui se produisent dans la région au Moyen-Orient pour élargir son influence avec comme objectif de contrôler un jour la grande majorité des exportations mondiales de pétrole», a ajouté Sylvan Shalom. Auparavant, Avigdor Lieberman, le chef de la diplomatie, avait qualifié l'initiative de l'Iran de «provocation», tandis que Benyamin Nétanyahou, le premier ministre, s'était empressé d'annoncer une prochaine augmentation du budget de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant