La manifestation contre Notre-Dame-des-Landes dégénère

le
0

Des manifestants opposés au projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes ont violemment pris à partie les forces de l'ordre samedi à Nantes lors de la manifestation qui rassemblait plusieurs milliers de personnes.

De violents heurts ont éclaté en marge de la manifestation contre le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. En milieu d'après-midi samedi, les forces de l'ordre ont essuyé des jets de projectiles (bouteilles, canettes, billes d'acier, fusées de détresse) et ont fait usage de gaz lacrymogènes et de canons à eau. Une foreuse de chantier a été incendiée, des objets ont été lancés sur les caténaires SNCF afin de bloquer la circulation des trains. La vitre d'une agence Vinci, concessionnaire du projet d'aéroport, a été brisée. L'intérieur de l'agence était saccagé, et la devanture couverte de peinture. Des manifestants s'en sont également pris à la mairie et à un poste de police. Les incidents ont fait quatre blessés parmi les forces de l'ordre qui ont...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant