La Manif pour tous veut se réinventer

le
0
Après le succès des manifestations de janvier, les organisateurs réunis autour de Frigide Barjot renouvellent leurs slogans pour maintenir la mobilisation le 24 mars. » INFO LE FIGARO - Mariage gay : 170 juristes interpellent les sénateurs
Le défi de la mobilisation

À J-7 du nouveau rassemblement, pas question de faire des pronostics chiffrés même si les organisateurs évoquent une mobilisation «massive», notamment en province. Pour la faire vivre, ils multiplient les meetings dans les grandes villes avec un message: «Ce n'est pas le moment de lâcher!» «Dix trains réservés étaient déjà affrétés à une dizaine de jours du rassemblement, soit le double de ce que nous comptions à la même époque avant le défilé de janvier, avance un responsable de la logistique. Entre 50 et 100 bus se préparent tous les jours, des milliers de transactions de covoiturage et d'offres d'hébergement transitent quotidiennement sur notre site.»

La bataille des Champs...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant