La Manif pour tous «ne tolérera pas» les propos haineux ou antisémites à Lyon

le
0
La Manif pour tous «ne tolérera pas» les propos haineux ou antisémites à Lyon
La Manif pour tous «ne tolérera pas» les propos haineux ou antisémites à Lyon

Le responsable de la Manif pour tous à Lyon s'est prononcé mercredi pour l'arrestation, «s'il est nécessaire», de toute personne proférant des propos antisémites ou haineux lors d'une nouvelle manifestation du mouvement dimanche.

«La position du mouvement est très claire : nous n'autorisons pas toute chose qui est illégale dans notre cortège, toute chose qui n'est plus respectueuse des personnes», a déclaré lors d'une conférence de presse François de Viviés, interrogé sur les slogans antisémites lancés en marge du rassemblement du collectif «Jour de colère», le 26 janvier à Paris.

«On ne tolérera pas du tout ce genre de slogans qui tombent sous le coup de la loi et s'il est nécessaire, nous demanderons aux forces de police de venir nous assister pour arrêter les gens qui proféreraient de telles insultes», a-t-il ajouté en soulignant que la Manif pour tous «n'était pas liée à Jour de colère».

Plusieurs manifestations en Europe

Plus de 4 000 personnes sont attendues dimanche dans le centre-ville de Lyon lors de cette nouvelle manifestation, qui se déroulera «dans le calme mais de façon déterminée», selon M. de Viviés. Parmi les associations présentes, Alliance Vita, anti-avortement et catholique, mais aussi le collectif musulman contre le mariage pour tous, «Musulmans pour l'enfance».

Associé à plusieurs mouvements prévus le même jour dans de grandes capitales européennes comme Rome ou Madrid, le défilé de la Manif pour tous a pour «objectif» de contrer le rapport Lunacek «qui sera en discussion au Parlement européen le 4 février prochain», a poursuivi le responsable.

Ce rapport «essaye à nouveau de nous expliquer comment on doit éduquer nos enfants, comment les Etats membres doivent traiter, non discriminer les gens en fonction notamment de l'idéologie du genre», a-t-il dénoncé.

226 interpellés à Paris

Dimanche à Paris, 160 000 personnes selon les organisateurs, 17 000 selon ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant