La Malaisie intercepte un bateau refoulé par la Thaïlande

le , mis à jour à 12:20
0

(actualisé avec précisions) KOH LIPE, Thaïlande, 16 mai (Reuters) - Des navires malaisiens ont intercepté samedi un bateau chargé de migrants repoussé peu de temps avant par la marine thaïlandaise hors de ses eaux territoriales, dernier en date d'une longue série d'embarcations refoulées malgré l'appel de l'Onu à leur porter secours. Des milliers de migrants errent dans les mers d'Asie du Sud-Est, abandonnés par des trafiquants qui veulent échapper aux opérations des autorités thaïlandaises. Selon un journaliste de Reuters, le bateau intercepté samedi par la Malaisie est bondé de migrants en grande détresse et accablés par la chaleur. Leur navire a été repoussé à deux reprises par la marine thaïlandaise qui a réparé ses moteurs et livré des denrées alimentaire, de l'eau et du carburant aux "boat people". A bord d'un patrouilleur, un officier a expliqué que les migrants ont dit vouloir se rendre en Malaisie. "Nous avons réparé les moteurs et nous leur avons montré la direction de la Malaisie", a-t-il dit. Après avoir été repoussé hors des eaux territoriales thaïlandaises, le navire est entré dans celles de la Malaisie où il a été intercepté. Rien ne permettait connaître dans l'immédiat les intentions des autorités malaisiennes à l'égard des passagers du bateaux, mais elles ont prévenu cette semaine qu'elles entendaient refouler hors de leurs eaux les bateaux chargés de migrants qu'elles ne comptent pas accueillir sur leur sol. L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a fustigé l'attitude des gouvernements de la région qu'elle accuse de "jouer au ping-pong" avec les migrants et de mettre leur vie en danger. Les Nations unies ont appelé cette semaine ces même gouvernements à "garder leurs frontières et leurs ports ouverts (...) pour aider les plus vulnérables". (Aubrey Belford et Kaweewit Kaewjinda,; Nicolas Delame pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant