La majorité tient sa «loi Florange»

le
0
Le texte envoie un mauvais signal aux investisseurs étrangers, selon le Medef.

C'est un dossier sur lequel le gouvernement ne semble pas à l'aise. Promise par François Hollande dès la campagne présidentielle, sur le site de Florange d'ArcelorMittal, la proposition de loi sur la reprise des sites rentables n'a été soumise à l'examen des députés que ce mercredi. À l'arrivée, le texte, censé «faire en sorte qu'il n'y ait pas de restructuration alors qu'il y a un outil industriel qui est en bonne santé», mécontente à peu près tout le monde. La proposition est critiquée tant par l'UMP, qui la considère comme «totalement contre-productive», que par le Front de gauche, qui la juge «insuffisante». Et ne satisfait ni le patronat ni les syndicats.

À Florange, dont les deux hauts-fourneaux étaient alors menacés de f...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant