La majorité ne veut pas croire au scénario de la France rose

le
2
INFOGRAPHIE - Depuis que le Sénat a basculé, la gauche se prend à rêver au «grand chelem» si elle gagne présidentielle et législatives en 2012.


Cliquez sur l'aperçu pour agrandir l'infographie Une France rose en 2012: c'est le scénario catastrophe pour la majorité. Même durant les deux septennats de François Mitterrand, le Sénat était resté la forteresse de la droite. Mais si la gauche remporte en 2012 la présidentielle puis, dans la foulée, les élections législatives, elle aura tout: l'Élysée, Matignon, les deux assemblées parlementaires, 21 régions sur 22, 61 départements sur 101 (dont 56 en métropole), et 27 des 39 villes de plus de 100.000 habitants.

Dès le 14 mai dernier, le président du MoDem, François Bayrou, avait évoqué ce scénario, visionnaire à l'époque puisque le Sénat n'avait pas encore basculé à gauche, en soulignant: «L'élection du candidat du PS signifierait la concentration entre les mêmes mains, pour la première fois dans l'histoire de la République, de tous les pouvoirs locaux et nationaux.» Le 10 décembre, à Pau, le candidat centriste à l'Élysée a cette fois m

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M1531771 le mardi 27 déc 2011 à 12:03

    Exact M2645378....mais ça faut pas le dire....c'est pas politiquement correct..et puis vous ne trouverez pas beaucoup voire même aucun journaliste pour le dire....!

  • M2645378 le mardi 27 déc 2011 à 09:14

    la france est pratiquement gérée en totalité par la gauche depuis des décennies mais on continue d'affirmer que si tout va mal c'est de la faute à sarko, il me semble pourtant que les déficits ce sont les collectivités locales qui en sont responsables, non?