La majorité étrille les ex-ministres devenus "frondeurs"

le
7
LA MAJORITÉ ÉTRILLE LES EX-MINISTRES DEVENUS "FRONDEURS"
LA MAJORITÉ ÉTRILLE LES EX-MINISTRES DEVENUS "FRONDEURS"

PARIS (Reuters) - L'abstention d'anciens ministres lors du vote sur les recettes du budget 2015 a suscité mercredi l'indignation du Parti socialiste et du gouvernement, qui ont jugé leur attitude "déplorable" et appelé à jouer collectif.

Trente-neuf "frondeurs" du PS ont une nouvelle fois défié mardi le gouvernement en s'abstenant lors du vote des recettes du projet de budget pour 2015, adopté par 266 voix contre 245.

Parmi eux, quatre anciens ministres : Aurélie Filippetti (Culture), Benoît Hamon (Education), Delphine Batho (Ecologie) et Cécile Duflot (Logement).

"Je pense que ceci pose un problème éthique", a estimé le patron du PS, Jean-Christophe Cambadélis, concentrant ses critiques sur les deux premiers, qui ont quitté le gouvernement fin août dans le sillage d'Arnaud Montebourg.

"On ne peut pas à la fois quand on est au gouvernement accepter l'arbitrage, le trouver juste et quand on en est sorti (...) en faire une question de distinction absolue avec le gouvernement qu'on a soutenu jusqu'au bout", a dit le Premier secrétaire du PS sur RTL. "Ce n'est pas loyal par rapport à son camp."

"Ce n'est pas bon ni pour eux, ni pour le Parti socialiste ni même pour ceux qu'on appelle les frondeurs", a-t-il ajouté. "C'est une attitude qui est pour moi déplorable".

Le porte-parole du gouvernement et ministre de l'Agriculture, Stéphane Le Foll, n'a pas eu de mots assez durs envers ses anciens collègues.

"Il y a des devoirs quand on est dans la majorité, la question budgétaire est essentielle, il y a un manquement au devoir", a-t-il dit sur BFM TV-RMC.

"C'est quoi cet espèce d'individualisme qui fait que chacun a un mot à dire sur tout (...) c'est un minimum d'avoir un peu de ténacité, de cohérence de sens du collectif".

CHOIX COHÉRENT

Invités respectivement sur i

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frenchto le mercredi 22 oct 2014 à 12:13

    staline sors de ces corps de ces pauvres Cecile, Aurèlie, Benoit

  • M1765517 le mercredi 22 oct 2014 à 11:52

    pas d'inquietude, il lui restera la promotion canapée

  • M8743521 le mercredi 22 oct 2014 à 11:50

    Filipetti n'a pas de souci à se faire vis à vis du PS..., avec ou sans son appui, elle n'a aucune chance d'être réélue en 2017 dans sa circonscription actuelle!

  • M6749774 le mercredi 22 oct 2014 à 11:08

    Aurélie doit des comptes a ses électeurs. Elle les a trompés en les invitant à voter pour des gens qu'elle ne respecte plus. Tout cela est bien malsain.

  • glaty le mercredi 22 oct 2014 à 10:52

    LA GAUCHE SERA """ ARCHI BATTUE ""et c'est peu dire !!. aux élections présidentielle ..La population rigole désormais de leurs décadences permanente de ces gens qui ne pensent qu'à leur propre carrière...

  • lorant21 le mercredi 22 oct 2014 à 10:47

    Tout cela, ce sont des gamins qui ont été habitués à dépenser de l'argent virtuel et à jouer avec en croyant que cela donnait de l'activité. Le réveil sera dur... pour eux mais surtout pour la France (ce dont ils se moquent complètement).

  • frk987 le mercredi 22 oct 2014 à 10:43

    Suite : si l'on ne souscrit pas à leurs délires on va voir du côté de Bayrou.....et le PS cesse d'exister. De toute façon il n'y a plus la place pour les staliniens du PCF et les frondeurs, un choix s'impose. Soit le PS va du côté du bon sens et vire ces enragés, soit il disparaît.