La maison Hermès piratée par un réseau international

le
0
Douze personnes, dont certaines travaillent au sein de la prestigieuse marque, ont été interpellées.

Objet de toutes les convoitises, la prestigieuse maison Hermès a été piratée par un réseau de contrefaçon très structuré et d'envergure internationale. Mise au jour après plus de dix mois d'investigations serrées menées par les gendarmes de la section de recherches (SR) de Versailles agissant sur une plainte déposée à l'été 2011, l'affaire est d'une ampleur exceptionnelle.

Au terme d'une opération coordonnée sur plusieurs pays dans le cadre d'une commission rogatoire délivrée par le juge Jean-Marie d'Huy, de la juridiction interrégionale spécialisée (Jirs), les militaires, appuyés par le groupe d'intervention régional (GIR) des Yvelines, ont démantelé jeudi tous les niveaux d'une chaîne spécialisée dans la fabrication clandestine des modèles phares de la célèbre marque de maroquinerie. Au total, soixante-quatre enquêteurs mobilisés ont appréhendé douze malfaiteurs présentés comme des «têtes de réseau», «fournisseurs», «fabricants» et «dis

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant