La maison du dictateur portugais Salazar en vente pour 5,5 millions d'euros

le
0

Acheter la maison d'un dictateur vous tente ? Une agence immobilière lisboète met en vente la demeure d'António de Oliveira Salazar pour 5,5 millions d'euros. Mais attention, de lourds travaux sont à prévoir.

Acquérir la demeure gigantesque du dictateur Salazar peut paraître alléchant. En tout, ce sont 1410 mètres carrés de terrain au c½ur de Lisbonne, rue Bernardo Lima. Mais avant d'investir 5,5 millions d'euros dans la maison du dictateur portugais, il est nécessaire de regarder à quoi elle ressemble...ou plutôt ce à quoi elle pourrait ressembler. Car la résidence est aujourd'hui à l'abandon. Il n'en reste plus qu'une façade taguée et des fenêtres sans vitres au travers desquelles passent les branches d'un arbre.

Seules les quelques moulures semblent témoigner de la richesse de la maison et de son ancien propriétaire qui y a vécu pendant 4 ans alors qu'il instaurait l'Estado Novo au Portugal, une dictature. Le Chef d'État possédait également d'autres biens dans la capitale portugaise. Mais c'est suite à un attentat qu'il décide de se terrer dans une résidence très sécurisée, le manoir de Sao Bento, où vit l'actuel Premier ministre. Un palais où il restera jusqu'à sa mort en 1970.

Le promoteur assure néanmoins que le potentiel du terrain est indéniable. Dressée sur trois étages, la maison pourrait facilement se convertir en appartements. Et l'emplacement central à quelques mètres de l'Académie militaire et du Parc Eduardo VII peut également tenter les potentiels acheteurs. D'autant plus que l'actuel marché immobilier portugais est au plus bas en raison de la crise économique.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant