La maison de Steve Jobs bientôt monument historique ?

le
0
La Commission historique de Los Altos étudie la possibilité de classer le pavillon comme monument historique. C'est là que Steve Jobs et Steve Wozniak ont assemblé les premiers ordinateurs Apple.

Trois chambres, deux salles de bains, une cuisine: le 2066 Crist Drive à Los Altos, en Californie, a tout du pavillon américain lambda. La maison pourrait pourtant être classée monument historique... pour son garage. Ou plutôt pour l'histoire de celui-ci. Steve Jobs, futur patron de la marque à la pomme et gourou de l'innovation, y a grandi et assemblé les cinquante premiers Apple avec l'aide de son ami Steve Wozniak, en 1976.

La Commission historique de la ville étudient depuis deux ans la possibilité de faire entrer le pavillon dans l'Histoire. Elle a publié un dossier qui précise que la maison de Los Altos remplit deux des quatre critères de sélection possibles. Le premier est «l'association avec des événements qui ont apporté une contribution importante à l'histoire locale ou régionale ou à l'héritage culturel de la Californie ou des États-Unis». Les membres de la commission soulignent qu'«Apple, une petite opération lancé par deux adolescents, a grandi jusqu'à devenir aujourd'hui l'une des entreprises américaines les mieux valorisées» et que les événements qui ont conduit à son succès «se sont déroulés dans cette propriété».

Les experts ont également jugé que la maison était «associée aux vies de personnes majeures au regard de l'histoire locale, régionale ou nationale». Steve Jobs a emménagé à Los Altos avec ses parents adoptifs en 1968 et a fréquenté les écoles locales. La commission ne doute pas que l'homme ait été un acteur-clé de l'histoire locale et nationale. «Steve Jobs est considéré comme un génie qui a mélangé technologie et créativité pour inventer et commercialiser un produit qui a radicalement modifié six industries: les ordinateurs, les films d'animation, la musique, les téléphones, les tablettes et l'édition numérique», précise le document.

Symbole de l'ascension du fondateur d'Apple, le pavillon californien avait accueilli le tournage de quelques scènes de Jobs, le film qui retraçait sa jeunesse. Si la bâtisse est classée monument historique, ce type d'événement sera plus difficile à organiser et elle ne pourra plus être modifiée ou détruite.

Les fans de Steve Jobs se réjouissent à l'idée que la maison de leur idole soit protégée. Certains n'hésitent d'ailleurs pas à faire le déplacement jusqu'à Los Altos pour visiter «le garage où tout a commencé» ou à Palo Alto, où Steve Jobs résidait avant sa mort, en 2011. Ils devront attendre encore un peu avant de savoir si la propriété de l'inventeur remplit les conditions pour entrer dans l'Histoire: la décision n'est pas attendue avant le mois d'octobre.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant