La maison d'enfance d'Adolf Hitler pourrait être détruite

le
3

C’est le souhait du candidat d’extrême droite à l’élection présidentielle autrichienne, qui souhaite améliorer les relations avec la communauté juive. C’est une maison bourgeoise située à Braunau am Inn, près de la frontière allemande.

Le candidat d’extrême droite à l’élection présidentielle autrichienne, Norbert Hofer, s’est déclaré favorable à la démolition de la maison natale d’Adolf Hitler et a indiqué vouloir améliorer les relations avec la communauté juive, dans une interview publiée dimanche par l’Agence autrichienne de presse. «Eh bien, les seules options existantes sont de faire de cette maison un musée ou de la démolir. Si vous voulez mon opinion, je serais pour qu’on la démolisse», a déclaré à l’APA M. Hofer, cadre et député du parti d’extrême droite FPÖ.

Plus tôt cette année, le gouvernement a approuvé un projet de loi visant à exproprier le propriétaire de cette maison située dans le centre de Braunau am Inn, près de la frontière allemande, où est né le dictateur nazi en 1889. Cette procédure vise à éviter qu’elle ne devienne un lieu de pèlerinage pour nostalgiques du IIIè Reich. Le statut du bâtiment pose néanmoins un problème pour son éventuelle démolition. Il fait partie du centre historique de la ville et se trouve ainsi sous la protection du patrimoine.

M. Hofer a également fait part de son souhait d’améliorer les relations de son parti avec la communauté juive autrichienne, l’IKG, qui représente quelque 15.000 personnes. L’IKG accuse souvent le FPÖ - dont le premier leader dans les années 50 avait été membre des SS - d’avoir des sympathies néo-nazies et antisémites, ce que dément le parti.

Transformer la maison en supermarché?

La légitimité du classement de la maison est également discutable. Cette décision remonte à l’époque nazie après l’annexion de l’Autriche ( Anschluss) par le IIIe Reich, en 1938. Lancé en avril dernier, le projet de loi visant à saisir la maison natale d’Hitler tient à mettre un terme à une longue bataille judiciaire avec sa propriétaire actuelle et à empêcher que la bâtisse ne devienne un lieu de pèlerinage. La maison est vide et inoccupée depuis 2011. Dans les années 1970, le gouvernement autrichien avait signé un bail avec la propriétaire, une habitante de la ville, et transformé la maison en centre pour personnes handicapées, jusqu’à ce que la propriétaire refuse d’autoriser des travaux de rénovation indispensables.

Gerhard Baumgartner, directeur du centre autrichien de documentation sur la Résistance, plaide de son côté pour une «dépolitisation complète». Son idée est de transformer le bâtiment en une caserne de pompier ou un supermarché afin d’en enlever tout caractère politique et d’éviter ainsi que des personnes ne se prennent en photo devant la fameuse maison.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • lesfaits il y a 3 mois

    N'importe quoi, ils n'ont rien d'autre à faire? Plus ils en parlent plus ils font de la pub pour cet endroit! Bientôt ils vont nous dire qu'il faut y créer un mini-trou noir: tout ce qui s'approchera à moins de 1.8m de la maison d'A.H y sera aspiré à tout jamais dans le néant, y compris la lumière...

  • brun2083 il y a 3 mois

    Et alors! Ce n'est qu'une maison. Pourquoi ne pas détruire la ville de Braunau ou l'Autriche pendant qu'on y est, sous prétexte qu'un dictateur y est naît. Mais avec le politiquement correct il faut s'attendre à tout.

  • M2310631 il y a 3 mois

    La maison d'un des plus grands meurtriers du XX° siècle avec Staline.