La Maison blanche n'exclut pas une visite de Castro à Washington

le
0

(actualisé avec secrétaire d'Etat adjointe) WASHINGTON, 18 décembre (Reuters) - La Maison blanche a déclaré jeudi ne pas exclure que le président cubain, Raul Castro, effectue une visite à Washington, au lendemain de l'annonce de mesures de normalisation des relations américano-cubaines. "Je n'exclurais pas une visite du président Castro", a dit le porte-parole de la Maison blanche, Josh Earnest. Mercredi, la Maison blanche avait jugé possible désormais que Barack Obama se rende un jour à la Havane, alors que les deux pays venaient de faire part de leur intention de rouvrir des ambassades et de rétablir leurs relations diplomatiques, rompues en janvier 1961. La secrétaire d'Etat adjointe américaine Roberta Jacobson, chargée des Amériques, a déclaré jeudi que le rétablissement des relations diplomatiques américano-cubaines ne serait pas conditionné à la question des droits de l'homme à Cuba. "Je pense que certains aspects touchant aux droits de l'homme seront évoqués durant ce voyage" a-t-elle dit à la presse en parlant de son voyage à Cuba, envisagé pour la fin janvier et durant lequel elle évoquera les questions de migration et d'autres aspects découlant des projets de normalisation des relations. "Je ne pense pas nécessairement que nous parlions des droits de l'homme comme d'une condition au rétablissement des relations diplomatiques", a-t-elle ajouté. (Steve Holland et Roberta Rampton; Eric Faye pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant