La mairie de Paris a maintenu sa nuit de ramadan malgré la polémique

le
1
En dépit de l'indignation des associations laïques et l'opposition du préfet, la mairie de Paris a décidé de maintenir mercredi une soirée à l'occasion du ramadan

Mercredi soir, la mairie de Paris a organisé une soirée à l'occasion du ramadan. Elle y a proposé un «Iftar léger», un repas de rupture de jeûne... Un événement qui fait des vagues. Après les associations laïques et des députés, comme Jerome Dubus du Nouveau Centre, le préfet de Paris s'est lui aussi inquiété de voir la mairie organiser cette cérémonie «religieuse».

Dans un courrier du 19 août, que Le Figaro s'est procuré, il a jugé que cette soirée de ramadan heurtait le principe de laïcité. «Après examen de la jurisprudence administrative et consultation de la direction des libertes publiques et des affaires juridiques du ministère de l'Intérieur, il apparaît que votre décision d'organiser une telle soirée à caractère cultuel semble contraire au principe de neutralité des services publics», met en garde le préfet.

La direction juridique proposait même de faire annuler la manifestation car la soirée du ramadan organisée par la Mairie de Paris et

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M53075 le lundi 29 aout 2011 à 17:50

    tout simplement lamentable... et qui va payer ?