La mairie de Fontgombault refuse le mariage homosexuel

le
2
La délibération votée fin octobre par le conseil municipal de cette commune de l'Indre invoque une «loi naturelle supérieure aux lois humaines». Plusieurs municipalités ont déjà tenté, en vain, de se soustraire à l'application de la loi.

Le conseil municipal de Fontgombault menace de démissionner s'il est contraint de procéder au mariage d'un couple homosexuel. Les habitants de cette petite commune de l'Indre ont reçu récemment dans leur boîte aux lettres le compte-rendu de la dernière réunion du conseil municipal, dans lequel les élus font part de leurs décisions. «Hors de question de marier des pédés! Je ne le ferai pas», s'était déjà exclamé en septembre le maire Jacques Tissier dans La Nouvelle République . La délibération, adoptée le 24 octobre, invoque «une loi naturelle, supérieure aux lois humaines». Le vote n'a pas été unanime: un des élus a voté contre, deux se sont abstenus. Légalement, les édiles et leurs adjoints sont tenus...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le vendredi 8 nov 2013 à 00:09

    FH a trahi le peuple de France...qui saura le lui rappeler !...

  • mlaure13 le jeudi 7 nov 2013 à 19:59

    Tartempon Hollande avait promis la liberté de conscience pour les maires devant marier des couples gay. Comme à l'accoutumée, il a renié sa promesse. Maintenant les maires de France sont réunis en congrès et ils espéraient voir le président pour le lui rappeler.Courageusement, Hollande s'est défilé et a refilé la corvée à Ayrault. Les maires apprécieront...