La mairie d'Arcangues célébrera finalement un mariage gay

le
0
LA MAIRIE D'ARCANGUES CÉLÉBRERA FINALEMENT UN MARIAGE GAY
LA MAIRIE D'ARCANGUES CÉLÉBRERA FINALEMENT UN MARIAGE GAY

BORDEAUX (Reuters) - Après une ultime réunion en fin de journée, un des six adjoints du maire d'Arcangues, dans les Pyrénées-Atlantiques, a finalement décidé jeudi de procéder au mariage d'un couple d'homosexuels auquel la mairie s'opposait, a-t-on appris auprès du couple.

Guy Martineau-Espel et Jean-Michel Martin avaient annoncé mercredi avoir porté plainte auprès du procureur de la République de Bayonne contre le maire divers droite et ses six adjoints, qui risquaient une peine pouvant aller jusqu'à cinq ans de prison et 75.000 euros d'amende accompagnées d'une radiation.

Le couple, âgé de 53 et 55 ans, qui habite ce village des Pyrénées-Atlantiques depuis une dizaine d'années, était également prêt à saisir le tribunal en référé pour obtenir que soit imposé au maire le fait de procéder au mariage, éventuellement sous astreinte.

Convoqué en sous-préfecture de Bayonne pour un rappel à la loi, le maire d'Arcangues, Jean-Michel Colo, avait maintenu lundi son refus mais avait demandé un délai jusqu'à jeudi.

"C'est un grand bonheur. Je remercie tous ceux qui nous ont soutenu", a déclaré Guy Martineau-Espel joint au téléphone jeudi soir par Reuters.

La loi ouvrant le mariage aux couples de même sexe a été votée le 23 avril dernier et promulguée le 18 mai.

Claude Canellas; Henri-Pierre André pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant