La maire socialiste de Pau jette l'éponge

le
2
Martine Lignières-Cassou a surpris tout le monde en annonçant qu'elle ne briguerait pas un second mandat. Le président du MoDem, François Bayrou, confie au Figaro qu'«il y aura beaucoup à reconstruire».

Martine Lignières-Cassou ne sera pas candidate à un second mandat aux municipales de mars 2014. La députée et maire socialiste de Pau a créé la surprise en annonçant, lundi soir devant la section paloise du PS, qu'elle ne se représenterait pas. La maire de la capitale du Béarn souhaite que son premier adjoint, le conseiller général de Pau-Nord, André Duchateau, reprenne le flambeau.

Élue maire en 2008, députée depuis 1997, l'ancienne première adjointe d'André Labarrère avait alors battu au second tour le président du MoDem, François Bayrou, et le maire sortant, Yves Urieta. Socialiste rallié à Nicolas Sarkozy et soutenu par l'UMP, Yves Urieta avait succédé en 2006 à André Labarrère, maire de Pau de 1971 à 2006.

Une bombe dans les milieux politiqu...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • s.thual le vendredi 13 sept 2013 à 16:28

    ils ont eu sa pau,

  • fbordach le jeudi 5 sept 2013 à 10:10

    Cela lui évitera de prendre une claque en 2014...