La machine AlphaGo bat une troisième fois le champion du monde de jeu de go

le
0
La machine AlphaGo bat une troisième fois le champion du monde de jeu de go
La machine AlphaGo bat une troisième fois le champion du monde de jeu de go

Un programme informatique conçu par le géant Google a remporté samedi une victoire sans appel face au champion du monde sud-coréen du jeu de go. Il a fallu un peu plus de quatre heures au programme, AlphaGo, pour remporter sa troisième manche dans une série de cinq parties à Séoul contre Lee Se-Dol, qui a dominé ce jeu de stratégie depuis une décennie. Lee Se-Dol, qui s'était déclaré confiant avant le tournoi de pouvoir battre la machine, va maintenant se battre pour l'honneur dans les deux dernières parties, qui doivent se dérouler dimanche et mardi à Séoul. 

«Je me suis senti en quelque sorte impuissant»

«Je ne sais pas quoi dire, mais je crois que je dois d'abord présenter mes excuses», a déclaré, abattu, le grand maître du go, jeu de stratégie inventé il y a environ 3000 ans en Chine. «Je m'excuse pour ne pas avoir été à la hauteur des attentes de beaucoup de gens. Je me suis senti en quelque sorte impuissant», a ajouté le champion, reconnaissant avoir «mal jugé» les compétences du programme informatique. «C'est vrai que j'ai une expérience considérable dans ce jeu, mais je n'ai jamais été soumis à une telle pression (...) et j'ai été incapable de la surmonter», a confié le champion. 

Le match est doté d'un prix d'un million de dollars, qui va maintenant être versé à des causes caritatives puisque c'est la machine DeepMind qui l'emporte. 

Une machine qui pourrait résoudre des défis en médecine

Au-delà, ce match sur cinq jours montre surtout les progrès effectués depuis une dizaine d'années dans le domaine de l'intelligence artificielle. «Honnêtement, nous sommes quelque peu sidérés et restons sans voix», a déclaré, souriant, Demis Hassabis, directeur général de DeepMind, qui a développé l'ordinateur. Mais il a souligné que la défaite du champion devait pas être considérée comme une perte pour l'humanité. «Comme les méthodes que nous avons employées pour ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant