La lutte contre le blanchiment s'intensifie

le
0
Copyrights here
Copyrights here

(lerevenu.com) - L'année 2011 a été marquée, pour Tracfin, par la hausse de son activité d'analyse et de transmissions aux interlocuteurs habilités. Dans son rapport d'activité, publié mercredi, le service met notamment en lumière les risques de blanchiment de capitaux et du financement du terrorisme liés à certains types d'opérations et de secteurs économiques.

En 2011, il a, en particulier, constaté que les sociétés de sécurité, le secteur de la restauration rapide, le marché de l'art ou encore les sociétés de formation professionnelle présentaient une sensibilité particulière au risque de blanchiment.

Tracfin a aussi observé le développement de menaces inédites, comme celles liées à l'apparition de nouveaux instruments de paiement électronique et à celle de la monnaie virtuelle. Enfin, il dresse un panorama des affaires marquantes de l'année 2011 (affaires de fraude complexes à l'assurance, abus de faiblesse, corruption) et consacre des développements spécifiques au financement du terrorisme

Pour consulter le rapport annuel 2011 de Tracfin :
www.economie.gouv.fr/files/RA_2011_Tracfin_09082012.pdf

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant