La lune de miel entre le Qatar et la France continue

le
0
Paris et Doha vont lancer un fonds d'investissement destiné aux banlieues françaises, d'un montant de 150 millions d'euros. Même si le soutien du Qatar aux Frères musulmans irrite, sa puissance financière en fait un partenaire incontournable.

Malgré ses préventions initiales contre l'émirat du Qatar qui soutient les islamistes dans le monde arabe, le pouvoir socialiste n'entend pas se passer de l'argent de ce richissime état gazier du Golfe, et gros investisseur en France.

Paris et Doha s'apprêtent à lancer un fonds d'investissement destiné à des entrepreneurs de banlieue, d'un montant de 150 millions d'euros, indique au Figaro une source officielle qatarie. L'accord a été scellé dans la plus grande discrétion il y a deux semaines, lors de la visite auprès de François Hollande à l'Elysée du premier ministre Hamad Bin Jassem, l'homme orchestre de la très active diplomatie du Qatar et des investissements de l'émirat hors de ses frontières.

«Il s'agit d'aider les PME françaises dans notre pays où l'on a prévu des investissements très importants dans les années à venir», ajoute la source, qui précise que la Caisse des dépôts sera impliquée dans la gestion du fonds.

Vendredi, Arnaud Montebourg a r

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant