La lumière est venue de Payet

le
0
La lumière est venue de Payet
La lumière est venue de Payet

UN BUT DE LÉGENDE, une joie éternelle et humide de Dimitri Payet, une victoire au crépuscule  : cet Euro des Bleus est d'ores et déjà génial et, oui, il n'y a eu qu'un match. Mais le scénario, la dramatique, les trois buts en seconde période, le geste inespéré de l'ancien Marseillais, une sublime frappe du gauche quand plus personne n'osait l'imaginer, donnent effectivement des allures de match à part, d'une émotion folle, d'équipe née dans la douleur mais déjà lancée. Il y a tout et il y a même déjà un héros ce matin  : c'est Payet  ! Il joue à West Ham depuis cette saison, a fréquenté Nantes, Saint-Etienne ou Lille, et a seulement gagné sa place dans les 23 en mars dernier avec des prestations choisies et des coups de pied arrêtés précieux. Dimitri, les Français vont te tutoyer : on t'aime ! C'est un match qui a tranché les débats de la semaine. Oui, ouvrir un Euro à domicile écrase de pression, empoisonne l'esprit et efface l'insouciance des matchs amicaux, dégomme en fait tout ce qui a précédé. En entrant dans la compétition, les Bleus ont rencontré d'emblée la difficulté, la souffrance, l'adversité incarnée par une Roumanie physique, remuante et disciplinée. « Un match d'ouverture ressemble un peu à jouer une finale. on a payé le contexte », expliquera Deschamps. Les Bleus ont multiplié les postures : dos rond, nez dehors ou pieds dansants, sans jamais renoncer à gagner mais avec une fragilité sans cesse inquiétante, avec en symbole un Patrice Evra dépassé à chaque vague jaune. Le plus âgé de la troupe de Deschamps sera le premier à flancher, provoquant un penalty incontestable. Coaching gagnant Mais Deschamps, on l'a déjà dit, il n'y en a qu'un et c'est lui qui finit le match avec quatre joueurs à vocation offensive et un Payet recentré. Et d'où marque-t-il, Payet  ? D'une position axiale, profitant de la puissance de feu de son ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant