La lourde ardoise de l'Arabie saoudite aux Hôpitaux de Paris

le
5
L'Arabie saoudite doit 3,7 millions d'euros aux Hôpitaux de Paris (AP-HP).
L'Arabie saoudite doit 3,7 millions d'euros aux Hôpitaux de Paris (AP-HP).

Le roi Salmane d'Arabie saoudite, après avoir affirmé qu'il n'était pas parti de l'Hexagone prématurément, a quitté lundi sa villa de Vallauris, dans le sud de la France, pour le Maroc. Et pensait peut-être avoir laissé les polémiques derrière lui. C'était sans compter sur un tweet de Patrick Pelloux. Car après l'affaire de la plage privatisée, après la CRS affectée à la sécurité de la plage, finalement déplacée pour laisser ces messieurs se baigner loin des yeux d'une femme, le médecin urgentiste lance une autre polémique. "Avant de partir, le roi d'Arabie saoudite pourrait payer ses factures de 3,7 millions d'euros aux Hôpitaux de Paris (AP-HP)", lance Patrick Pelloux sur Twitter. Un message qui ce mardi à la mi-journée avait été retweeté plus de 1 000 fois.

  

 

Le Parisien a cherché à savoir si ce chiffre était vrai. Réponse : si le chiffre de 3,7 millions d'euros de dette est confirmé, "il ne concerne pas que le roi Salmane, mais comprend pour toute l'Arabie saoudite les particuliers, les organismes et l'ambassade à Paris". Le quotidien a interrogé  un spécialiste des contrats d'armement pour comprendre pourquoi l'AP-HP ne cherche pas à récupérer son dû. Réclamer auprès d'un État étranger "implique de passer par le Quai d'Orsay, décrypte ce spécialiste. C'est prendre le risque de froisser des susceptibilités... et de s'asseoir sur des accords à plusieurs milliards d'euros".

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • charleco le mardi 4 aout 2015 à 18:16

    On nous réduit le remboursement des médicaments et on se fait enfler par ces énergumènes.

  • frk987 le mardi 4 aout 2015 à 17:28

    Le Roi était en France....tu quittes le territoire dès que le chèque est signé et encaissé, trop simple. quant au pétrole...si les saoudiens ne veulent pas en fournir, l'Iran sera trop contente de prendre la suite.

  • odnaz le mardi 4 aout 2015 à 13:50

    (suite) Ou alors on donne, on le dit : c'est un cadeau, et l'Etat crédite l'APHP (hôpitaux de Paris) de la somme en question. Si ça n'est pas prévu alors on se fait payer, poliment mais fermement et sans complexe de vassalité. C'est Martin Hirsch qui devrait envoyer les factures - puis l'huissier si nécessaire - et pas les mous avaleurs de couleuvres du Quai d'Orsay. France qu'es-tu devenue ?

  • odnaz le mardi 4 aout 2015 à 13:31

    La France est devenue un petit pays minable, peureux, dominé et pas dominant. Et le "spécialiste" en question est un incapable pour dire "Réclamer auprès d'un État étranger "implique de passer par le Quai d'Orsay, décrypte ce spécialiste. C'est prendre le risque de froisser des susceptibilités... et de s'asseoir sur des accords à plusieurs milliards d'euros". NON c'est l'inverse !! dans les affaires - même internationales - il faut être respecté, ferme, et pas ch..ier dans son froc.

  • frk987 le mardi 4 aout 2015 à 13:22

    Suffit de vendre sa bicoque à Vallauris, ça doit valoir plus que le mobil home de FH à Mougins !!!!