La longue gestation des maisons de naissance

le
0
Le Sénat va examiner une nouvelle proposition de loi pour autoriser ces structures où les femmes peuvent accoucher dans un environnement non-médicalisé. » INFOGRAPHIE - Le calendrier de votre grossesse

Une chambre (presque) comme à la maison, dotée d'un lit double banal, et parfois d'une baignoire. Pas d'instruments médicaux, relégués sur un charriot dans le couloir. Voilà, en substance, à quoi ressemble la salle d'accouchement dans une maison de naissance, structure non-médicalisée où les femmes ayant une grossesse sans risque peuvent venir accoucher «naturellement» sous la surveillance de sages-femmes. La réglementation de ces espaces autonomes inédits en France va être débattue, au Sénat le 28 février, dans le cadre d'une proposition de loi de la sénatrice Muguette Dini (UDI). À la différence d'un texte précédent rejeté en 2010, celui-ci bénéficie du soutien du collège national des gynécologues-obstétriciens (CNGOF).

Gestion des risques

Le...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant