La loi Pinel poussera 360.000 autoentrepreneurs à fermer boutique

le
0
Un sondage réalisé par le mouvement des « Poussins » relève que 40 % des autoentrepreneurs cesseront leur activité si la réforme actuelle va à son terme.

Après la fronde des «pigeons» à l'automne dernier, qui a fait reculer le gouvernement sur les plus-values de cession, les «tondus» à Saint-Étienne qui s'insurgent contre le trop-plein des cotisations patronales, c'est au tour des «poussins» de monter une nouvelle fois au front contre la réforme du statut de l'autoentrepreneur prévue par la loi Pinel.

Depuis des mois, les auto­entrepreneurs sont en guerre contre le projet de loi de la ministre de l'Artisanat, qui, après avoir voulu limiter leur statut à une ­durée de deux ans, a changé son fusil d'épaule et veut maintenant limiter leur chiffre d'affaires à 19.000 euros par an (contre actuellement 32.500 euros dans les ser­vices). Au-delà de ce seuil, les autoentrepreneurs seraient obligés de passer à un statut d'entrepreneur classique, beaucoup moins s...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant